C'est l'amer Michel qui a perdu son charme !

photo_les_particules_elementaires

Les particules élémentaires

 5,5 / 10
 Festival Transamériques 2014



Bonjour à tous,

Lorsque j’ai lu 2017733955 à sa sortie, en 1998, le choc a été violent.

Quoiqu’on puisse penser des qualités stylistiques de Michel Houellebecq, et je n’en pense pas nécessairement le plus grand bien, on ne peut pas nier qu’une nouvelle voix originale et dérangeante a alors fait irruption dans le paysage littéraire francophone contemporain.

Pour ceux qui s’intéressent au sujet, on trouve des analyses aussi divergentes que celle de Reynald Lahanque (un spécialiste d’Aragon, ceci expliquant peut-être cela) dans Houellebecq ou la platitude comme style, plutôt à charge, et celle de Dominique Noguez…

© Michel Translation 2011-2014